Simplifiez votre SI avec Microsoft Azure

par | 13 Sep 2018 | Généralités du CRM

Microsoft a investi plusieurs milliards de dollars pour mettre en place sa solution Azure. Cette solution de cloud computing permet à toute entreprise de bénéficier d’un ensemble de services informatiques (applications et logiciels, espace de stockage sécurisé, hébergement, analyse de données…) et d’en laisser la maintenance à Microsoft. De nombreux outils que nous utilisons au quotidien reposent sur le cloud et notamment le cloud Azure : Microsoft Dynamics 365, Office 365, Power BI, Cortana Intelligence et IOT Azure.

Tous les jours, ce sont près de 2,5 quintillions octets de données qui sont créés dans le monde selon IBM. Des données qu’il faut héberger, faire transiter, gérer. Pour s’adapter, l’infrastructure Azure ne cesse de s’étendre et aujourd’hui on compte plus de 50 data center Microsoft répartis sur plusieurs pays avec tout récemment un data center Microsoft en France.

Vos données sécurisées dans le cloud Azure

Vous l’aurez compris, vos données ne sont pas sur un véritable nuage, perdues dans la nature. Elles sont stockées en toute sécurité sur des serveurs. Accès restreint et privilégié, cryptage de données, protection des données personnelles… Microsoft est le leader du secteur dans l’établissement et le respect des normes de sécurité. Azure satisfait à un vaste ensemble de standards internationaux de conformité et spécifiques du secteur tels que le Règlement général sur la protection des données (RGPD), ISO 27001, HIPAA, FedRAMP, SOC 1 et SOC 2.

Microsoft Azure : le cloud, à quel prix ?

Microsoft pratique des prix intéressants, notamment pour les petites entreprises qui n’ont pas les ressources suffisantes pour installer et maintenir des serveurs sur site ou encore absorber le coût parfois exorbitant de la location de serveurs dédiés dans un data center classique. Les tarifs de Microsoft Azure restent flexibles et s’adaptent en fonction des services et du volume de stockage utilisés. En revanche, le calcul de la tarification n’est pas des plus simples, Microsoft propose alors un simulateur de calcul pour Azure. Configurez selon de vos besoins : du stockage, des sites Internet, des Apps Service, des fonctions, ou encore des machines virtuelles et cliquez sur « Calculer »

Mais alors comment exploiter les possibilités du cloud Azure ?

Il existe une multitude de façons d’utiliser et de profiter des outils Azure. Pour ne pas s’y perdre, il est indispensable de partir de votre besoin initial pour ensuite identifier les services et outils à privilégier. Parmi ces services, voici ceux à connaître absolument :

• Le stockage de données
C’est toujours un sujet sensible pour les entreprises. Comment conserver les données ? Où les stocker ? Comment les sécuriser ?
Le Storage d’Azure permet très facilement de stocker des données sous forme de fichiers ou sous forme « d’objet informatique ». Ces données sont utilisables par les autres services de la plateforme ou toute personne et/ou service habilité.
Vous pourriez éventuellement utiliser ce service pour stocker les archives Outlook des collaborateurs, stocker toutes les ressources multimédia d’un site web en production, ou encore utiliser ce système pour déposer des données en vue de traitement par des applications informatique.

• Machines virtuelles
Pour les entreprises, gérer leur infrastructure n’est jamais simple. Il se pose toujours la question de l’investissement, de la maintenance ou de l’évolution technologique des ressources. Microsoft Azure permet très facilement de créer des machines virtuelles sans se soucier des ressources matérielles. Ces machines peuvent fonctionner en continu ou bien démarrer et s’arrêter le temps d’un traitement spécifique.

• Service Bus
Le Service Bus est un système de messagerie dans le Cloud. Messagerie dans le sens « File d’attente » de données.

• App Services
Parfois il n’est pas nécessaire de disposer d’une machine virtuelle complète mais simplement de déployer une application métier, en mode web ou application native. App Services est fait pour cela. Plus de serveur physique, plus de machine virtuelle, simplement l’application.

• Functions
Dans Azure, une fonction ou function en anglais, n’est rien d’autre qu’une règle métier. Une fonction doit avoir un rôle et un seul : on parle aussi de micro service. Vous pouvez directement la développer et la mettre en production dans la plateforme Azure. Cette technologie est tout autant intéressante qu’elle permet aux développeurs de concevoir, déployer et administrer des applications en utilisant n’importe quel langage ou outil.

Prenons en exemple votre site internet qui permet à vos clients de réaliser directement des achats, et une application mobile pour vos commerciaux destinée à passer des commandes.
Nous aurions besoin d’un point centralisateur pour empiler les commandes et d’un outil pour « aspirer » ces commandes afin de les déverser dans une Gestion Commerciale, un ERP ou tout autre système.

 

Pour répondre à ce besoin, la solution Azure va consister à :

  1. La création d’un Service Bus qui sera chargé de réceptionner les commandes et de les conserver dans sa file d’attente. Le site internet, tout comme l’application mobile, va déposer chaque commande dans ce bus.Intérêts : Si une troisième application métier est créée, elle s’inscrira dans le même scénario d’utilisation, aucune modification ne sera nécessaire.
  2. La création d’un App Service qui sera en charge de dépiler la file d’attente du bus afin de traiter une par une les commandes pour les intégrer dans le système tiers. Cette App peut fonctionner en temps réel, c’est-à-dire qu’à chaque nouvelle commande insérée dans la file, l’application se réveille et la traite.
  3. La création d’une règle métier (function) qui permettrait à n’importe quel outil ayant les autorisations (sites internet, App Service ou encore applications métiers), d’accéder au prix d’un article donné.

Cet exemple est particulièrement intéressant puisqu’il illustre bien la centralisation simplifiée en un seul point d’une information stratégique pouvant être exploitée par de multiples outils et supports. Si nous remontons quelques années en arrière, mettre en place ce type d’architecture pouvait s’avérer compliqué et nécessitait énormément de ressources matérielles. Aujourd’hui Microsoft met à notre disposition des outils innovants et accessibles nous permettant de déployer des systèmes complexes plus facilement.

 

Avec Azure, nous pouvons nous concentrer sur les règles métiers réelles sans se heurter aux aspects purement techniques d’une telle mise en œuvre. Moins de temps à passer, moins d’argent à dépenser.

Il existe encore beaucoup d’autres services Azure à découvrir sur cette plateforme cloud Microsoft. En effet, il est possible d’héberger des bases de données (Azure SQL Database) ou encore d’utiliser l’intelligence artificielle simplifiée avec Azure Machine Learning, le tout dans un espace sécurisé pour protéger vos données.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Encore plein d'autres conseils de nos experts à venir, abonnez-vous pour ne rien rater !